Concert Espagnolas en la intimidad  

 

 

Et pour la Fête de la Musique, un concert ébouriffant sur la scène du Chaplin,
devant un public nombreux et aux anges. 
Entre émotion, rire et larmes,
les spectateurs ont acclamé, jusqu'à 3h du matin les nombreux artistes,
sous une pluie de bonbons et autres préservatifs (sortez couverts!).

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Voir les images animées   


****************************************   

18 comidas

Pour la clôture de Dífferent 4!, un Chaplin encore gonflé à bloc
pour le film de Jorge Coira qui a enthousiasmé les spectateurs,
attendus à l'extérieur du cinéma par un buffet à la mode galicienne.

 

 

 

 

 

Voir les images animées   


****************************************  

Pa negre

Agustí Villaronga et la productrice Isona Passola ont présenté leur film
à près de 300 spectateurs tétanisés par cette belle et âpre histoire. 

 



   

 

Tous ont pu se détendre lors du buffet à la mode ibérique donné au Majestic Passy
en l'honneur du film aux 10 Goyas.
 

 

  

 

 

Voir les images animées   

 

 ****************************************   

Clin d’œil au producteur Lluis Miñarro

Familystrip et Finisterrae 

Deux facettes très différentes de ce grand bonhomme du cinéma espagnol,
d'abord en famille puis comme producteur à part.
Présenté par Jean-Christophe Berjon (Semaine de la critique).

 

 

 

 

 

et pour notre dernier jour au Nouveau Latina,
sous l'oeil bienveillant de son directeur, Vincent Paul Boncour,
nous ont rendu visite José Antonio de Ory (ICAA), les comédiens Lola Dueñas,
Myriam Mézières et William Shimell, José Luis Dicenta (Union Latine),
les producteurs Rosa Bosch et Serge Catoire...

 

Voir les images animées     et    
 

      

 

****************************************   

Hommage à l’acteur Emilio Gutiérrez Caba

 Laura del Sol, Présidente d'Espagnolas en París,
et Enrique Camacho, Directeur de l'Instituto Cervantes, rendent hommage
à ce comédien incontournable, dans un cinéma Chaplin plein à craquer.

 

 

 

  

 

 Lo más importante de la vida es no haber muerto

 

Une salle comble et enthousiaste devant la prestation d'Emilio Gutiérrez Caba, en magicien du piano, et la dextérité des jeunes réalisateurs Marc Recuenco et Pablo Martín Torrado.

 

 

 

Voir les images animées     

 

****************************************   

La mitad de Óscar

Emotion palpable au Chaplin, devant l'atmosphère troublante de cette histoire
où les paysages et la lumière d'Almería se fondent avec l'âme des personnages,
dans un film 
présenté par Manuel Martín Cuenca et le comédien français Denis Eyriey.

 

  

 

 

Voir les images animées     et      

 

****************************************  

Las dos vidas de Andrés Rabadán

Les spectateurs frappés par l'intensité d'un prisonnier hors du commun (interprété par Alex Brendemühl)
dans un univers carcéral d'une dureté extrême, filmé par Ventura Durall. 

 

 

  

 

Voir les images animées   

 

**************************************** 

80 egunean

Jose Mari Goenaga, Jon Garaño et leur interprète Mariasun Pagoaga ont conquis le public,
touché par la finesse et l'émotion de ce film qui traite avec humour de la ligne ténue
entre l'amitié, l'attirance et l'amour entre deux femmes septuagénaires.

 

 

  

 

Voir les images animées   



 ****************************************  

 De Madrid al hielo

Bruno Lázaro Pacheco a tenu les spectateurs en haleine
avec un débat presque aussi long que son film et de la même intensité.

 

   

 

Voir les images animées     

 

****************************************  

Caracremada

80 spectateurs impressionnés par le talent du très jeune réalisateur catalan, Lluís Galter,
qui s'intéresse au dernier maquisard de la guerre d'Espagne.

 

   

 

Voir les images animées     

ImprimerE-mail

 

 

Mentions légales     Politique de confidentialité
Espagnolas en Paris       Tél. +33 1 43 21 24 33       gnolas@free.fr