C'était le 30 septembre 2013

 

 

HISTORIA DE LA MEVA MORT, de Albert Serra

en ouverture de la saison automne - hiver...

¡ l'oeuvre à part d'un artiste indomptable !
L'enfant terrible du cinéma européen

provoque la rencontre de Casanova et du comte Dracula...

 

   

 

(Photos©Gloria Tapia)

Voir le film de la soirée ici 



Espagnolas en París
L'Institut Ramon Llull et Capricci Films
avec Sophie Dulac et les Ecrans de Paris

Vueling , transporteur officiel
CIC Iberbanco

présentent

avant-première -

 

 



HISTORIA DE LA MEVA MORT

(Histoire de ma mort)

de Albert Serra
(Espagne-France - 2013 - 2h28
VO catalan, sous-titrée français)
(Grand Prix Léopard d'Or, Festival de Locarno 2013) 

Sortie en France le 23 octobre 2013


En présence de

Albert Serra
et des comédiens

Vicenç Altaió i MorralLluis Serrat
et
Montse Triola

 

 

Projection et discussion suivies d'une dégustation de produits espagnols. 

Entrée pour la soirée : 10 euros
Préachat au cinéma ou en ligne sur Fnac Spectacles

Cliquer ICI pour découvrir la bande-annonce

 

Synopsis - Casanova fait la connaissance d'un nouveau serviteur qui sera le témoin des derniers moments de sa vie. Quittant un château suisse aux ambiances galantes et libertines typiques du 18ème siècle, il passe ses derniers jours dans les terres pauvres et sombres de l'Europe septentrionale. Son monde de légèretés et de mondanités ainsi que sa pensée rationaliste vont s'effondrer face à une force nouvelle, violente, ésotérique et romantique représentée par Dracula et son pouvoir éternel.

 

Né à Banyoles (Catalogne) en 1975, Albert Serra a étudié littérature et histoire de l'art à l'Université de Barcelone. En 2006, il écrit, réalise et produit son premier long métrage, Honor de Cavallería, suivi de Le Chant des oiseaux (2008), tous deux sélectionnés à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes. En 2010, il signe Els noms de Crist avant de réaliser en 2011 El senyor ha fet en mi meravelles pour l'exposition Correspondancias à Barcelone. La même année, il a également été l'un des soixante metteurs en scène ayant pris part à la réalisation de 60 Seconds of Solitude in Year Zero, une série de courts métrages d'une minute sur le thème de la mort du cinéma. Le Centre Pompidou vient de lui consacrer une rétrospective dans le cadre d'une Correspondance avec le cinéaste argention Lisandro Alonso.

ImprimerE-mail

 

 

Mentions légales     Politique de confidentialité
Espagnolas en Paris       Tél. +33 1 43 21 24 33       gnolas@free.fr