C'était le 16 novembre 2009

 

Espagnolas en París,Catalan Filmset l'Institut Ramon Llull
en collaboration avec la CST – Commission Supérieure Technique de l'Image et du Son
Imagina, Mediapro, Agora Films, l'Agence du court métrage
l’Instituto Cervantes et la Maison du Japon
Sophie Dulac et son équipe

 présentent

 

Espagnolas en Passy
(Nos ancêtres, les concierges…)

 

 

 

 

 

MAPA DE LOS SONIDOS DE TOKIO
(Carte des sons de Tokyo)
de Isabel Coixet
avec Rinko Kikuchi et Sergi López


(VO sous-titres français, 109 min)
Sélection Officielle, Festival de Cannes 2009
Prix Vulcain de l'Artiste-Technicien, décerné par la C.S.T., Festival de Cannes 2009

 

 

en présence d'Isabel Coixet et de
Jean-Claude Larrieu,
directeur de la photographie

 

 

 

précédé de

Mathilde au matin de María de Medeiros
(VO française, 6 min)

En hommage au cinéaste Christian Povedachef opérateur du film, tué au Salvador le 2 septembre 2009

en présence de María de Medeiros et de la productrice Carole Solive 

 

Lundi 16 novembre 2009 à 20h00
Cinéma Majestic Passy
18 rue de Passy - 75016 Paris - Métro : Passy, Muette

 

suivi d’une dégustation gastronomique assortie aux sons et aux effluves catalans du film, 
en partenariat avec le Prieuré de St Jean de Bébian (www.bebian.com)

 

Entrée pour la soirée : 10 euros
Préachat conseillé au cinéma Majestic Passy et en ligne sur Allocine

 °°°°°°°°°°°°°°°°

À propos de… 

Isabel Coixet est un électron libre, une heureuse anomalie dans le panorama actuel du cinéma espagnol ! Historienne, publicitaire, journaliste, cette Catalane née à Barcelone ressent très vite le besoin de s’ouvrir vers de nouveaux horizons, des États-Unis à Tokyo, c’est le grand écart.
Après “ Demasiado viejo para morir joven ”, son premier film, primé aux Goyas en 1989, Isabel n’hésite pas à tourner en anglais. D’abord avec la jeune Lili Taylor dans “ Des choses que je ne t’ai jamais dites ” (1996). Ensuite elle contribue largement à révéler la formidable comédienne américaine Sarah Polley en deux temps, dans “ Ma vie sans moi ” (2003), coproduit par Pedro Almodóvar, qui flaire vite son talent, et dans “ La vie secrète des paroles ” (2005), ou elle s’offre en prime le grand Tim Robbins pour le plus grand bonheur des spectateurs. Avant de plonger dans l’univers japonais pour imaginer la ville de Tokyo sous forme d’une carte de sons, Isabel Coixet est venue en France pour tourner le chapitre consacré au XIIe arrondissement dans le film collectif “ Paris, je t’aime ”.
Cette réalisatrice hors norme vient de recevoir en octobre la médaille des Beaux Arts des mains du roi Juan Carlos en même temps que deux éminentes Espagnolas en París, Blanca Li et Ágata Ruiz de la Prada.
Par ailleurs, l’Espace Pierre Cardin accueille à partir du lundi 16 novembre une exposition de photos signées Isabel Coixet à l’occasion de la remise par la Commission Supérieure Technique, le 20 novembre, du prix qu’elle à octroyé lors du dernier Festival de Cannes à Aitor Berenguer, l’ingénieur du son de “ Mapa de los sonidos de Tokio ”.

- o O o -

Mapa de los sonidos de Tokio, une rencontre sulfureuse, qui sait si heureuse et/ou tragique, entre l’acteur catalan Sergi López et la comédienne japonaise Rinko Kikuchi, découverte dans “Babel” par le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu. Au Japon, un homme détruit par la mort de sa fille… la vengeance commandée à une professionnelle atypique… La proie, un étranger amoureux de la jeune disparue, un grand spécialiste des vins installé à Tokyo… Et puis, le destin, ce destin qui vient s’immiscer de manière inattendue…

- o O o -

Avec la projection de “ Mathilde au matin ”, de María de Medeiros, Espagnolas en París veut rendre un hommage chaleureux à la mémoire de Christian Poveda, journaliste et cinéaste franco-espagnol de 54 ans tué par balles dans la nuit du 2 au 3 septembre, au nord de la capitale du Salvador, San Salvador, où il avait tourné son dernier film, “ La vida loca ”, documentaire sorti depuis le 30 septembre en France sur le quotidien de la Mara 18, un gang de jeunes Salvadoriens extrêmement violents qui a décidé sans doute de son exécution sommaire.

- o O o -

Espagnolas en Passy – Un rendez-vous incontournable de cinéma espagnol à Paris, au cœur même de Passy, le quartier de nos ancêtres les concierges...

Espagnolas en París - Un clin d’œil à un film emblématique, aussi un groupe d’amis, travaillant dans le domaine du cinéma en France, ayant en commun des origines ou des affinités espagnoles, les uns très connus, les autres moins (www.gnolas.org)…

                       

            Espagnolas en París        

ImprimerE-mail

 

 

Mentions légales     Politique de confidentialité
Espagnolas en Paris       Tél. +33 1 43 21 24 33       gnolas@free.fr